www.Intelligenceartificielle.org L'intelligence artificielle | IA

Défaite historique du meilleur joueur de go mondial contre... un ordinateur !

Défaite historique du meilleur joueur de go mondial contre... un ordinateur !

Défaite historique du meilleur joueur de go mondial contre... un ordinateur !

AlphaGo, programme d'intelligence artificielle conçu par DeepMind, filiale de Google, a donc créé la surprise en s'imposant lors de la première des 5 manches qu'il va disputer, face à Lee Sedol, ac-tuellement classé troisième du classement mondial du jeu de go.
en effet Lee Se-Dol, champion du monde de jeu de go, a été battu par l'intelligence artificielle Al-phaGo lors de la première manche de cette rencontre. Une preuve extraordinaire des avancées dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA). Une prouesse que personne n'avait envisagée tant les possibilités de la machine semblaient limitées face à celles du champion. Dans un récent article publié dans Nature, les chercheurs estimaient que le programme AlphaGo disposait de facultés qui lui permettraient de se placer aux alentours de la 279e place mondiale. Pas de quoi inquiéter Lee Sedol, qui se disait d'ailleurs confiant avant ce match. L'intéressé avait en effet déclaré pouvoir battre la machine 5-0 ou 4-1.
Il ne lui reste maintenant plus que cette dernière possibilité.

Ordinateur 1, Homme 0. Un superordinateur développé par Google a créé CE mercredi la sensation en remportant à Séoul face au champion du monde du jeu de go la première manche d'un combat qui doit déterminer qui, de l'homme ou de l'intelligence artificielle, est le plus fort.

Après trois heures et demie de partie dans un grand hôtel de Séoul, Lee Se-Dol, qui domine la dis-cipline depuis une décennie, a décidé de jeter l'éponge, réalisant que cette première manche ne pou-vait plus échapper à l'ordinateur AlphaGo.

Des "neurones" artificiels, imitant ceux du cerveau humain !

Les créateurs d'AlphaGo s'étaient montrés confiants, faisant valoir que leur bébé, qui utilise des algorithmes lui permettant d'apprendre de son expérience, est encore plus fort qu'à l'automne. Le programme de Google utilise notamment "l'apprentissage profond" ("deep learning"), méthode con-çue sur la base de couches de "neurones" artificiels, imitant ceux du cerveau humain. Cette tech-nique, conjuguée à l'augmentation de la puissance de calcul des ordinateurs et à la disponibilité d'énormes bases de données sur lesquelles entraîner les machines, a permis des avancées considérables.

Lee Se-Dol devait donner ce mercredi ses premières impressions à la presse, mais des spécialistes ont indiqué qu'il semblait avoir commis une grosse erreur vers la fin de cette manche suivie par des centaines d'experts, de journalistes et de personnalités analysant dans une pièce adjacente chaque coup retransmit sur un écran géant.

 

Un test pour l'intelligence artificielle

Au-delà, ce match sur cinq jours est aussi un test des progrès effectués depuis une dizaine d'années dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA). En cas de victoire d'AlphaGo, les craintes de cer-tains scientifiques et entrepreneurs sur les risques de l'IA devraient être confortées alors que la puis-sance des ordinateurs double environ tous les deux ans. Comme l'enthousiasme de ceux qui en at-tendent des progrès importants.

Le résultat du match est au moins aussi attendu à cet égard que celui qui s'était soldé, en 1997, par la défaite du champion du monde d'échecs Garry Kasparov contre l'ordinateur Deep Blue d'IBM. Mais la comparaison a ses limites. Car le go propose un défi tout autre à la machine. Dans ce jeu, les deux adversaire placent alternativement des pions (pierres) noirs et blancs sur les intersections d'un plateau quadrillé appelé goban. Le but est d'occuper le plus d'espace possible, en bloquant peu à peu les pions de l'adversaire et en les capturant.

La taille du tablier -19 lignes sur 19- offre un nombre incalculable de configurations possibles -davantage qu'il n'y a d'atomes dans l'univers, dit-on. Ce qui signifie que l'intuition et la créativité sont essentielles pour gagner à très haut niveau. "Le go est notre Mont Everest", déclare Demis Hassabis, directeur général de DeepMind, qui a développé AlphaGo.

Le vainqueur du match raflera un million de dollars.

Reste à savoir comment Lee Sedol va réagir au cours du prochain match, qui aura lieu dès la nuit prochaine…

En ce qui nous concerne, nous misons pour que Alpha Go gagne car nous nous trouvons dans un système logique et rationnel qui demande d’effectuer beaucoup de calculs rapides et la puissance en terme de capacités de calculs et de rapidité est bien évidemment supérieure chez Alpha GO que chez Lee Sedol.

Contactez-nous