www.Intelligenceartificielle.org L'intelligence artificielle | IA

Se protéger des IA du moment

Se protéger des IA du moment

Se protéger des IA du moment

Infobésité ou information continue, on comprend que la tendance est à réfléchir sur le big data sans cesse croissant. En effet les intelligences artificielles et le machine learning font que les systèmes dédiés aux traitements de données ont de plus en plus de matière première, c'est bysance ! Google et Facebook ne nous contrediront pas... Parmi tous les contenus créés et fabriqués au quotidiens il faut repenser à la protection de nos droits fondamentaux...

Parmi toutes les données collectées, générées, paraphrasées, diffusées on retiendra que certaines infos doivent préservée une caratéristiques confidentielles. Un groupe sanguin ou notre goût pour une couleur particulière font partie de notre ADN. Pour une machine quelle qu'elle soit de ferra pas de distinguo sans un cadrage et une dimension de "contraintes éthiques" imposée par le programmateur, le développeur, le codeur... Certes c'est une banalité mais rappelons qu'une machine ou un algorithme est voué à traiter et travailler de matière efficace. Nous obtiendrons d'une Intelligence Artificielle tout ce que nous souhaitons, c'est d'autant plus facile et fiable qu'on l'alimente d'une quantité en croissance exponentielle de matières premières... du contenu.

L'Europe s'avance avec son RGPD (Règlement général sur la protection des données) et la France balaie sa loi de 1978 jusqu'àlors défendue par la CNIL. On se rend bien compte à cet instant qu'il y a quelques choses de "nouveau" dans la manière d'appréhender la connaissance, les infos. La communication avec une injection d'algorithme et une banalisation de l'émotionnelle ou de l'artistique prend une tournure d'abérhation conceptutelle : comment protéger nos échanges de données et surtout comment en écuriser une partie "intime ?

L'idée n'est pas ici d'amorcer une thèse, c'est juste un bulletin pour marquer le moment et peutr être affirmer que nous sommes à une sorte de préhistoire de la protection de nos données "humaines" afin de l'exclure d'un traimenet par une intelligence artificielle... A suivre ?

Contactez-nous